Laurent Gerra nous ravit sans modération

illustration-laurent-gerra-sans-moderation

Pour ses 25 ans de carrière, Laurent Gerra a eu le projet fou de refaire toutes les salles par lesquelles il est passé tout au long de son parcours : des Deux ânes à l’Olympia, j’ai eu la chance d’être invitée à le voir au Palais des Sports, pour mon plus grand fou rire.

Laurent Gerra : Des sketches inspirés et hilarants

Le spectacle démarre sur les chapeaux de roue : l’humoriste imite Céline Dion au cours d’un sketch hilarant qui nous laisse clairement voir ses talents d’écriture. Le rire se poursuit ensuite aux cotés de François Hollande et Patrick Sébastien, parmi tant d’autres.
Les sketches qui se succèdent sous nos yeux sont d’une qualité d’écriture rare. Laurent Gerra n’est pas qu’un simple imitateur, jusqu’alors inégalé, mais bel et bien un artiste complet. Pour preuve, la fable récitée par Lucchini sur l’asservissement que représentent les réseaux sociaux est un petit bijou d’écriture (et d’imitation).

Autre point saillant, la lucidité avec laquelle l’humoriste dépeint la société actuelle : les poseurs de bombe et autres criminels islamistes se revendiquant de l’EI ne sont pas épargnés. C’est osé et on ne peut qu’applaudir cette forme de courage. En témoigne le sketch où Jack Lang présente la nouvelle collection de mode pour femmes voilées.
Je ne pourrais être exhaustive quant à toutes les personnes qu’il a incarnées à la perfection lors de ce show mais ce qui est incontestable, c’est que Laurent Gerra est bel et bien le meilleur.

Laurent Gerra : Un show complet

Aller à un spectacle de Laurent Gerra porte bien son nom : il s’agit bien là d’un show à part entière et non pas d’un simple one man show. Il s’est entouré pour ce faire des meilleurs, parmi lesquels un des musiciens de Barbara, Roland Romanelli. Pour clore le spectacle, comment ne pas rendre hommage à la bête de scène qu’était Johnny, ami de Laurent, ce qu’il fait là encore parfaitement. On est alors à un concert, et on revit même le soir où l’humoriste était aux côtés du Taulier. Séquence émotion aussi lorsque repasse un film d’enfance où l’on voit un petit garçon déjà très rieur.

Ce qu’on doit retenir de ce grand humoriste qu’on ne saurait cantonner au rang d’imitateur : un coeur tendre qui sait rire de tout. Dans la société qui est la nôtre, cela devient une grande marque de courage. Merci Monsieur Gerra.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *