J’ai vu Juliette Armanet aux 3 Éléphants

juliette armanet

Le 25 mai dernier, j’ai eu la chance d’assister aux festival de musique « Les 3 éléphants » qui se déroulait en Mayenne, à Laval. Outre l’ambiance des festivals, je ne vais pas vous cacher que j’y allais pour 2 artistes : Juliette Armanet et Hyphen Hyphen. Ces derniers passant trop tard pour la parisienne en province que j’étais, je ne me suis rendue qu’au concert de Juliette Armanet, mais quel concert mes amis !

Juliette Armanet : une artiste complète

Ce qui frappe quand on se rend aux concerts de ce petit bout de femme à l’énergie folle, c’est sa large palette. Pour preuve : elle danse, elle est inspirée et incarne ses textes comme le ferait une comédienne ; de plus elle est drôle, classe, spirituelle. Que voulez-vous de plus, franchement ? 

Son répertoire compte tour à tour des balades ou des morceaux plus énergiques mais leur point commun, c’est sans conteste la plume avec laquelle ils sont écrits. Juliette Armanet livre des textes d’une grande poésie, aux métaphores toujours savoureuses. Cavalier Seule s’oppose à la folie à l’amour en solitaire, avec un indien nommé Loulou. Comprenne qui connaîtra ses chansons. 

 

Les 3 éléphants : un festival à voir, à vivre

Quitte à passer pour un ovni, je dois avouer qu’il s’agissait de l’un de mes premiers festivals (à 30 ans !) J’y suis allée seule, accréditation presse oblige, mais je dois reconnaître que tout était assez parfait : l’ambiance du festival était bonne (la bière bio aussi), il y avait du monde mais pas trop, des stands très chouettes : tout était prévu pour que les festivaliers passent un bon moment et que la vie leur soit agréable et plus facile, des navettes aux vestiaires ou encore aux stands de recharges de batterie (la nouvelle bête noire depuis l’arrivée des smartphones). J’ai également visité Laval qui ma foi est une petite bourgade sympathique. Vous l’aurez compris, je n’ai qu’une envie : me rendre au prochain !

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *